Comment prévenir la formation de rouille sur un couteau en acier au carbone?

September 30, 2020 3 min read

Comment prévenir la formation de rouille sur un couteau en acier au carbone?

Read the English version here

Les couteaux en acier au carbone peuvent être une vraie source de maux de tête. Souvent plus tranchants que les couteaux en acier inoxydable, ils présentent aussi une facilité d’aiguisage et une rétention de tranchant à faire rêver. Malheureusement, ils sont aussi sensibles à la corrosion (rouille) et exigent des soins particuliers.

Avec le temps, l’acier s’oxyde; il réagit avec l’humidité de l’air et commence à changer de couleur. La lame du couteau commence alors à prendre des teintes de gris, de bleu ou de noir. Cette modification bénéfique dite patine est un allié dans la guerre contre la rouille. Toutefois, si vous voyez apparaître du jaune, du rouge ou de l’orange sur votre lame, c’est qu’elle rouille et qu’il vous faudra la nettoyer dès que possible.

S’il est essentiel de laver et de sécher votre couteau immédiatement après chaque utilisation, il existe un moyen facile de prévenir la rouille, c’est d’en enduire régulièrement la lame d’huile pour lame de couteau qui la protégera de l’humidité ambiante lorsque couteau est rangé. La lame restera toutefois tout aussi sujette à la corrosion lorsque vous trancherez des aliments acides.

Heureusement, j’ai découvert un moyen très facile de créer rapidement une patine sur de l’acier au carbone afin de le préserver de la rouille.

Avertissement : patiner une lame selon ce procédé peut en modifier en permanence l’aspect, y compris sa finition. Si vous aimez l’aspect actuel de votre couteau, je vous suggère de laisser la patine se former naturellement au fil du temps.

Ce dont vous aurez besoin :

  •  Du café instantané bon marché (Folgers, Nescafé, et autres marques bas de gamme). Le moins cher sera le mieux; le café servi à 3 h du matin à la station-service serait idéal.

  • Ce qu’il faut pour préparer cet horrible café.

  • Un contenant haut et étroit, comme un vase à fleurs; un très grand gobelet à café fera aussi l’affaire.

  • Votre couteau en acier au carbone.

  • Une petite éponge ou un chiffon.

ÉTAPE 1 : PRÉPARATION DU CAFÉ

Préparez une cafetière de café FORT, si fort qu’il vous donnerait la tremblote durant des jours! Refroidissez le café, qui doit être froid; il s’agit pas ici de faire une soupe à l’acier et au café… 

ÉTAPE 2 : PRÉPARATION DE VOTRE CONTENANT

  •  Placez une petite éponge ou un chiffon au fond du contenant.
  • Versez-y assez de café pour immerger complètement la lame, mais PAS le manche.
  • Laissez tremper la lame dans cette solution pendant de 6 à 8 heures au moins ou, mieux, toute la nuit. L’effet sera le plus saisissant après 24 heures.

ÉTAPE 3 : RETRAIT DU COUTEAU

Après avoir laissé tremper la lame de 6 à 24 heures, retirez le couteau du contenant et essuyez-le à l’aide d’un linge humide, puis séchez-le parfaitement. Votre couteau aura alors subi une transformation phénoménale et sera désormais plus facile d’entretien. Sa résistance à la rouille sera grandement accrue, mais il vous faudra continuer d’en essuyer soigneusement la lame et de garder celle-ci propre et sèche après chaque utilisation.

ÉTAPE 4 : RECTIFICATION DU FIL (HONING) ET POLISAGE AU CUIR (STROPING)

Le café utilisé pour former une patine n’est pas aussi acide que le citron ou le vinaigre, mais il aura tout de même atténué en partie le poli du tranchant. De plus, il faut toujours rectifier le fil de la lame et la polir au cuir avant la dernière étape (facultative) du procédé.

ÉTAPE 5 : (FACULTATIVE MAIS SUGGÉRÉE)

La lame aura pris une odeur de café, qu’il faudra faire disparaître. Pour ce faire, je vous recommande de trancher des oignons jaunes, que vous pourrez ensuite faire frire et utiliser comme ingrédient vedette de votre prochain sandwich ou chili!

 

Plutôt cool, non? Ce procédé produit des résultats spectaculaires sur les aciers shirogami 1 et 2, les aciers aogami et la finition kurouchi, qu’il peut toutefois décolorer. Le résultat est alors moins spectaculaire, mais tout aussi efficace. Mon kiritsuke Moritaka 210 mm est presque aussi noir que le jais!

Alex Dufort
Alex Dufort

Another ex-chef turned professional Knife Nerd, Alex hails from the metropolis of Trenton. His career in the kitchen started at The Niagara Food & Wine Institute and finished at Union Local: 613 with our very own Lordy. Just ask him about the time Chris drank a bottle of honey for $5…